Jour 1

Arrivés de Paris à 20h, nous passons récupérer la voiture et partons pour deux heures de route vers Chiquila. Tous les détails pour la location de voiture sont dans cet article.

Hébergement : Mayan Villas Hotel. 1200 $mxn pour deux avec petits déjeuner de folie, à payer sur place. Parking sécurisé.

 

Jour 2

Nous avions choisi Holbox (On dit Holboch) plutôt que Cozumel ou Isla Mujeres en lisant l’article des Bestjobers. On voulait des plages paradisiaques et peu de monde : le choix est vite fait. A notre passage en octobre 2018 il y avait beaucoup d’hôtel en construction, peut être qu’elle va devenir comme Isla Mujeres…

 

Y aller… 

Pas de voiture sur Holbox donc on la laisse dans un parking sur la rue principale de Chiquila pour 50 pesos/jour. On prend juste à côté deux tickets aller/retour avec soit Holbox Express soit 9 Hermanos; c’est le même prix 300 pesos/personne, et les ferries alternent donc il faut choisir la compagnie en fonction du prochain. Il y en a toutes les 30 minutes, le premier part à 7h du matin et le dernier à 20h.

 

Que faire sur place ?

Nous avons loué un vélo dans le centre pour 200 pesos/jour/vélo ça nous semble indispensable pour aller de Punta Cocos à Punta Mosquito distantes de 10km dont une partie à pied obligatoirement. Il y a aussi des voitures de golf pour 1200 pesos.

Punta Cocos : C’est la plage la plus à l’ouest de l’île. Une plage paradisiaque, de la mangrove pour se balader (attention aux moustiques!) et c’est tout. On pourrait y voir des tortues apparemment. D’une manière générale, nous étions déçus de la couleur de l’eau un peu rougeâtre à cause des sargasses et moins bleue que ce à quoi nous nous attendions, mais ça reste très joli quand même.

P1090012-4P1090016-7

Punta Mosquito : On peut s’y rapprocher en vélo mais il faut ensuite continuer à pied, c’est plutôt long et en plein soleil ! Lors de cette marche, vous pouvez croiser des bancs de sables blancs encerclés d’eau cristalline, des flamands roses et même des limulidés; un animal préhistorique.

P1090025-10

Centre du village : Il ne faut pas manquer de se balader dans les rues, il y a des fresques partout et les maisons sommaires sont très joliment peintes. Sur le front de mer il y a de nombreux hôtels et leurs fameux hamacs les fesses dans l’eau.

P1090027-11P1090030-12

Manger du guacamole sans participer au désastre écologique : à la Palapa Victor en bord de mer. Et qu’est qu’il était bon ! Plats entre 50 et 100 pesos.

Nager avec les requins-baleines : si vous êtes à Holbox entre juin et septembre il est possible d’aller nager avec ces énormes poissons ! Attention au choix de l’agence pour le respect des animaux.

Excursion en bateau à Yum Balam (lagune Yalahau, isla de Los Pajaros, cénote Ojo de Agua) : elle n’avait pas l’air dingue et plutôt chère, le cénote est très aménagé par exemple et on en avait coché d’autres beaucoup plus jolis pour la suite du voyage.

 

Si c’était à refaire…

Une journée sur place c’est un peu trop court, je pense que deux jours et une nuit c’est très bien pour nous qui n’aimons pas se poser sur la plage pour bronzer. Si vous aimez la farniente alors vous pouvez y rester plus longtemps mais il n’y a pas grand chose à faire.

Si vous le pouvez, prévoyez Holbox à la fin du voyage, pour se reposer avant de repartir.

 

 

 

Rendez vous dans quelques temps pour le jour 3 sur l’île de Cozumel pour de belles plongées ! Et si vous allez loupé la description de notre itinéraire, c’est juste : ici!