Jour 9 – Thorlákshöfn/Reykjavik – 150km

Nous avions gardé la péninsule de Reykjanes à découvrir en dernier si jamais nous avions un peu de temps avant de rendre le van à Reykjavik et ce fut le cas.

Elle est plus rocailleuse ou alors c’est parce qu’il n’y a plus de neige, mais c’est moins joli après l’immense beauté des paysages que nous venons de voir ces derniers jours.

Elle est surtout très géothermique.

reykjanes.jpg

P1110329

 

Graenavatn
Le « lac vert » ne l’était pas lors de notre passage. Comme le cratère Kerid; il était gelé donc blanc donc beaucoup moins sympa. Au bord de la route 42.

 

Seltùn 
ça fume de tous les côtés et une odeur d’oeuf entre dans nos narines. Mais ça en vaut la peine, les couleurs sont dingues !
C’est un petit tour à pied, 5 minutes même pas. Vous pouvez aussi monter pour prendre de la hauteur (3km aller/retour). Un peu après le lac vert.

P1110320 - CopieP1110321-2 - CopieP1110317 - Copie

 

Blue Lagoon
Nous passons devons le Blue Lagoon mais pas envie d’y aller. C’est certain c’est très instagrammable mais c’est très très très touristique, le lagon n’est pas naturel et c’est également très cher.

 

Gunnuhver Geothermal Area
Très court arrêt devant une marmite qui crache de la fumée. Cherchez Gunnuhver Vestri sur maps.me. 

P1110331P1110332

 

Reykjanesviti
Nous montons jusqu’au pied du phare puis marchons jusqu’aux falaises. C’est joli.

P1110336 téléphoneP1110342

 

Reykjavik
Nous terminons ce voyage dans la capitale.
Elle est très petite et c’est facile de tout faire à pied. Il y a quelques musées mais nous ne les avons pas fait.
On s’est surtout baladé. Sur le vieux port où les docks ont été réhabilités en boutiques et restos branchés. Dans le quartier des ambassades entre le lac et l’église Landakots, et autour de la place Ingolfstorg dans les petites rues pavées et colorées.
Sur les conseils de notre loueur de van nous sommes allés manger un peu en dehors du centre. Il n’est apparemment pas facile de bien manger sans se ruiner. Dans cette halle il y a 4 ou 5 petits restos aux ambiances différentes (islandais, vietnamien, italien). Pour un hot-dog à l’agneau il faut compter huit euros. Et pour un plat raffiné et à tomber par terre, chez Krost; morue fumée, purée et salade confite une vingtaine d’euros.

P1110347P1110348 téléphoneP1110351P1110352 téléphoneP1110355P1110358P1110359 téléphone (2)

 

 

Voilà pour le dernier récit sur ce magnifique pays. On espère qu’ils vous auront donner envie d’aller découvrir ce magnifique pays et qu’ils vous auront aider à trouver votre itinéraire !