Nous nous étions quittés à Borgarnes, après notre découverte de la péninsule de Snaefellsnes. 

cercledor.jpg

 

Jour 3 – Borgarnes/Geysir – 190km

Hvalfjordur 

A l’aller, nous avions emprunté le tunnel qui passe sous le fjord Hvalfjordur puisqu’il faisait nuit mais au retour nous longeons le fjord, par la route 47. Le soleil se lève doucement et rend le spectacle encore plus magnifique. Des montagnes escarpées qui s’enfoncent dans la mer encore une fois si sombre. Hvalfjordur veut dire « fjord des baleines » mais ça n’est pas pour cette fois non plus !

LRM_EXPORT_27351917693915_20190214_191552000LRM_EXPORT_27418133272489_20190214_191658216P1100555téléphone (1)

Parc National de Thingvellir

Entre Reykjavik et Thingvellir le paysage ressemble à de la crème chantilly. C’est dingue. Il faut au moins une heure pour découvrir le parc. Il y a la faille d’Almannagja, ce sont les plaques nord américaine et eurasienne qui s’écartent de 0,1 à 2cm par an, un peu plus loin il y a les vestiges du parlement Islandais et encore plus loin la cascade Oxararfoss. Mais il y a aussi la possibilité de plonger entre les plaques, dans la faille de Silfra (en hiver!)

P1100557P1100565P1100568-2P1100572-2

Bruarfoss 

Nous ne l’avons pas trouvé malgré maps.me. Lorsque nous devions tourner à gauche, il y avait une barrière de parking… Ça nous fait une excuse pour revenir !

Geysir 

C’est le voyage des premières fois ! Notre premier geyser ! On est de retour dans le parc d’attraction, ne me dîtes pas qu’il n’y a pas un homme au bout du fil qui s’amuse à déclencher l’éruption lorsque tu te grattes l’œil !

Strokkur; le plus petit, érupte toutes les 5 à 10 minutes et le petit jeu consiste à immortaliser sa bulle; juste avant qu’elle ne craque. Le plus grand, Geysir, qui a donné le nom commun geyser à tous les autres, n’a plus l’air de cracher, ou alors le bouton est cassé.

P1100608P1100617 (1)

Gulfoss 

Nous sortons de la voiture sous une tempête de neige. Mais comme dit un proverbe islandais : « si tu n’es pas content de la météo, attend cinq minutes » alors 5 minutes après la neige s’est arrêtée et il y a eu une éclaircie.

P1100649-3P1100650-3

 

Spot dodo
Sur le parking de Geysir.

Très calme. Toilettes et robinet dans le visitor center à partir de 9h30. Et possibilité d’aller se promener en pleine nuit aux geysers puisque l’entrée reste toujours ouverte.

Jour 4 – Geysir/Skogar – 160km

 

Faxifoss 

Une superbe cascade. Le lever de soleil, les nuances de orange, de violet, c’était magnifique.

P1100654P1100656P1100665P1100666

Kerid Cratère 

Un cratère avec un lac vert au centre mais il était très gelé et recouvert de neige à notre passage et le contraste entre blanc et vert n’y était pas (400isk/personne)

P1100673P1100675

 

Nous quittons à présent le Cercle d’Or pour rejoindre le sud, quelques 85km plus bas.

 

Seljalandfoss et Gljùfrafoss 

Il y a beaucoup de monde à la première qui est grande et elle. Mais la deuxième, un petit peu plus loin est superbe. Elle est enclavée dans la roche et il faut marcher dans le ruisseau pour y arriver. Attention ça mouille ! Le parking est payant (700isk). 

P1100678P1100683P1100684 téléphoneP1100687

 

Seljavallaug 

Un peu plus loin, nous laissons la voiture pour une marche de 15 minutes dans une vallée. Le soleil se couche et les couleurs sont dingues.
Après quelques virages, nous découvrons la piscine. Elle est chauffée par géothermie (enfin c’est ce qu’ils disent, les gérants du parc d’attraction). Quel bonheur de se baigner dans un cadre si magnifique.

P1100694P1100714P1100717P1100725

 

Skógafoss 

Le dernier arrêt de la journée est à Skógafoss. Une cascade majestueuse. Elle est immense et très large. On peut monter sur le côté pour la voir d’en haut et continuer un peu vers d’autres cascades plus petites.

P1100735P1100737P1100738

 

Spot dodo

Sur le parking du musée. Calme, sans services.
Nous sommes sur le qui vive car il n’y a aucun nuage et d’après notre application « Aurora Forecast » une aurore arrive sur l’Islande. Malheureusement, nous ne verrons rien…

 


Nos articles sur l’Islande :

 

N’oubliez pas de laisser un commentaire si cet article vous a aidé. Ça ne coûte pas grand chose et ça fait toujours plaisir ! Et si vous n’avez pas aimé, dites le nous quand même, qu’on puisse s’améliorer !